Le syndrome du canal carpien : la douleur au bout du tunnel

Le syndrome du canal carpien : la douleur au bout du tunnel
mai 31, 2016 Yvon Robert

Dans le poignet, le nerf médian et les tendons fléchisseurs des doigts traversent un « tunnel » étroit, nommé canal carpien. En cas de syndrome du canal carpien, le canal commence à se rétrécir, ce qui comprime le nerf et entraîne une inflammation. Il en résulte des douleurs à la main et, souvent, une perte de mobilité des doigts, en particulier du pouce.

À quels symptômes reconnaît-on le syndrome du canal carpien ?

Parmi les manifestations les plus courantes, on retrouve :

  • des engourdissements ou des picotements à la main et aux doigts (surtout au pouce, à l’index et au majeur);
  • une douleur au poignet et à la paume, qui irradie vers les doigts ou vers l’avant-bras (parfois jusqu’à l’épaule);
  • une difficulté à saisir les objets, même légers;
  • une insensibilité dans deux doigts ou plus;
  • une sensation d’enflure des doigts;
  • l’incapacité de distinguer le chaud du froid.

Qui risque le plus d’être touché ?

En général, l’apparition du syndrome du canal carpien est attribuable à une combinaison de facteurs parmi les suivants :

  • la répétition de mouvements du poignet et de l’avant-bras durant des périodes prolongées;
  • les mouvements qui sollicitent une force importante des muscles de la main;
  • la préhension serrée;
  • les postures contraignantes pour la main;
  • la manipulation d’outils qui vibrent.

Le syndrome du canal carpien est l’une des causes les plus fréquentes de réclamations d’assurances en matière de santé et sécurité au travail, probablement en raison des nombreux emplois qui nécessitent des mouvements répétitifs, notamment les métiers de caissier, coiffeur, opérateur de machine à tricoter et de machine à coudre. C’est aussi le cas des métiers qui obligent à plier et déplier les poignets ou les doigts, par exemple, le boulanger pour pétrir la pâte. Notons aussi les opérateurs de machinerie qui produit de la vibration, les préposés à l’entretien ménager, les travailleurs sur les chaînes de fabrication, les chauffeurs de camions et d’autobus, sans oublier les nombreuses personnes qui travaillent à l’ordinateur en utilisant la souris plus de 20 heures par semaine.

En dehors du boulot, certaines activités de loisirs, comme le jardinage, les travaux d’aiguille, les jeux vidéo, le golf, le canotage et les sports en fauteuil roulant, peuvent contribuer à l’apparition du syndrome.

Parmi les autres causes possibles figurent les blessures et l’arthrite du poignet ainsi que les atteintes neurologiques attribuables au diabète.

Enfin, les fluctuations hormonales vécues durant la ménopause, la grossesse ou un état d’hypothyroïdie créent un terrain qui prédispose au syndrome du canal carpien.

Comment traite-t-on le syndrome du canal carpien ?

Avant tout, reposez votre poignet

Si aucune blessure ou maladie n’est à l’origine du syndrome, le traitement de base consiste d’abord à reposer le poignet atteint en interrompant l’activité répétitive en cause ou, du moins, en la modérant. Le port d’une attelle est nécessaire pour empêcher l’aggravation de la lésion au nerf médian, notamment la nuit. L’attelle restreint les flexions involontaires qui risquent de comprimer le nerf médian durant le sommeil. Si votre travail exige des mouvements répétitifs des mains, il est conseillé de porter une attelle durant le jour également.

Soulagez de la douleur

Appliquez de la glace pendant une dizaine de minutes, quelques fois durant la journée. Vous pouvez également avoir recours à un traitement appelé hydrothérapie de contraste, qui consiste à immerger la main et le poignet durant 3 minutes dans un bol d’eau chaude, puis durant 30 secondes dans l’eau froide. Répéter l’exercice trois fois de suite, une fois par jour. Au besoin, prendre un médicament analgésique (acétaminophène) ou anti-inflammatoire (aspirine, ibuprofène) pour soulager la douleur.

Améliorez l’ergonomie de votre environnement et vos méthodes de travail

Pour protéger vos articulations, améliorez les conditions ergonomiques et le niveau de confort de votre environnement. Vous pouvez notamment prendre des pauses plus fréquentes et en profiter pour faire des exercices d’étirement, adopter une meilleure posture et, si vous travaillez à l’ordinateur, modifier la position de votre clavier. Différents modèles de coussins ergonomiques conçus pour reposer le poignet sont également disponibles sur le marché.

Sources
http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=troubles_musculosquelettiques_main_poignet_pm
http://www.cchst.ca/oshanswers/diseases/carpal.html
http://sante.canoe.com/condition_info_details.asp?disease_id=27

Remèdes naturels contre le syndrome du canal carpien

Produits suggérés

  • Image_WEB_9980

    Stabilisateur pour poignet

    ,
    Conçu pour aider à réduire les symptômes associés au Syndrome du canal carpien et autres blessures du poignet. Le Stabilisateur pour poignet procure un soutien modéré lorsqu’une stabilisation rigide est nécessaire. L’attelle métallique intégrée réduit les mouvements de flexion et le néoprène, principale composante de ce produit, assouplit les muscles et les ligaments. Caractéristiques
    • Ne limite pas le mouvement des doigts
    • Tige cuillère en aluminium amovible
    • Néoprène avec nylon brossé et ratine à l’intérieur
    • Tension ajustable grâce aux deux attaches de type Velcro®
    • Soutien modéré
    • Ajustement facile
    • Couleur : noir
    Fabriqué : de néoprène recouvert de nylon brossé avec intérieur en ratine. Indications
    • Syndrome du canal carpien
    • Tendinite
    • Post traumatique
    • Post chirurgical
  • Image_WEB_9942

    Support préventif pour poignet

    ,
    Conçu pour aider à réduire les risques d’inflammation causée par des mouvements répétitifs du poignet. Le coussinet repose-poignet amovible réduit les tensions et soutient le poignet dans une position neutre pour un meilleur confort, même après de longues heures de travaux répétitifs. Le Support préventif pour poignet peut également être porté, sans le coussinet, comme support de poignet pour la pratique de sports ou autres activités. Le néoprène retient la chaleur du corps, stimule la circulation sanguine, réduit les spasmes musculaires et assouplit l’articulation. Caractéristiques
    • Peut être porté, sans le coussinet, comme support de poignet pour la pratique de sports ou autres activités
    • Néoprène avec nylon brossé et ratine à l’intérieur
    • Soutien modéré
    • Ajustement facile
    • Ambidextre
    • Couleur : noir
    Fabriqué : De néoprène recouvert de nylon brossé avec intérieur en ratine. Indications
    • Travail à l’ordinateur
    • Manipulation d’objets lourds
    • Sports de raquette ou de balle (sans le coussinet repose poignet)