Le grand ménage du printemps : ménagez-vous !

Le grand ménage du printemps : ménagez-vous !
juin 1, 2016 Yvon Robert

Dès les premiers rayons printaniers, on se lance presto dans le grand réaménagement paysager, pressés d’accueillir l’été dans une cour verdoyante et fleurie. L’effervescence est telle qu’on néglige souvent l’effort que les corvées associées au grand ménage exigent subitement de notre corps habitué au régime plus sédentaire de l’hiver. Quoique très utiles, les pelles, râteaux, pinceaux, brouettes et autres outils de jardinage ne sont pas toujours nos meilleurs amis. En effet, les gestes répétitifs et les positions contraignantes qu’ils nous forcent à adopter mettent notre colonne vertébrale, nos muscles et nos articulations à rude épreuve. Voici quelques conseils qui devraient vous permettre de rester heureux d’un printemps et vous évitez de passer l’été sur le dos.

Qu’est-ce qui provoque les blessures ?

  • La plupart des activités de jardinage comportent des étirements, des flexions extrêmes et des rotations, voire souvent une combinaison de tous ces mouvements pour atteindre les mauvaises herbes revêches !
  • Le fait de déplacer des objets trop lourds, de se pencher fréquemment ou d’utiliser des outils de jardinage incorrectement peut causer un claquage musculaire et des blessures au dos.
  • Enfin, les blessures peuvent aussi être occasionnées par un corps non réchauffé, une posture maintenue trop longtemps, ou alors trop d’activités entreprises dans une même journée.

Comment accomplir le grand ménage sans ravages

Échauffez-vous d’abord

Avant de vous mettre en train, il est conseillé d’effectuer de petits échauffements qui ont pour effet d’augmenter le flux sanguin dans les muscles et les articulations, améliorant du coup l’activité musculaire et réduisant le risque de blessures.

  • Commencez votre échauffement en marchant sur place.
  • Étirez-vous ensuite en douceur avec une série d’exercices pour le cou, les épaules, les poignets, le dos et les jambes, en position debout.
  • Faites une vingtaine de fois le mouvement de vous asseoir sur une chaise.
  • Toujours en position debout, effectuez des cercles avec les bras, des flexions des jambes et de petites rotations du haut du corps, de gauche à droite.
  • Tenez les étirements de 20 à 30 secondes et répétez-les trois fois.

Allez-y progressivement

  • N’essayez pas de tout accomplir en une fin de semaine ! Le grand ménage doit s’échelonner sur plusieurs semaines.
  • Au départ, ne planifiez pas plus de deux heures de travail de jardinage.
  • Commencez par les tâches qui exigent le moins de force avant de vous attaquer aux charges plus lourdes, par exemple, transporter une brouette de terre.
  • Notez que le risque de se blesser est plus élevé quand le corps n’est pas prêt et lorsqu’il est fatigué, c’est-à-dire au début et à la fin de la journée.

Adoptez les bons gestes

  • Évitez d’arrondir le dos en vous penchant pour ramasser ou soulever un objet. Inclinez-vous plutôt au niveau de l’axe des hanches et fléchissez les genoux, en gardant le dos droit.
  • Quand vous devez vous agenouiller par terre, vous pouvez utiliser des genouillères ou un coussin pour plus de confort. Placez ces supports sous les tibias et non sous les rotules, pour éviter d’exercer une pression excessive sur ces articulations délicates.
  • Si vous devez rester au sol, penché vers l’avant, pendant plus de 15 minutes, attendez au moins une minute lorsque vous vous relevez avant de soulever une charge, afin de redresser votre colonne.
  • Rassemblez vos outils dans un coffre facile à transporter. Vous éviterez ainsi des déplacements inutiles vers le garage ou la remise.
  • Changez régulièrement de position et faites des pauses.
  • Arrêtez toute activité immédiatement si vous ressentez une douleur.
  • Après votre corvée, étirez-vous à nouveau.
  • Vous pouvez également vous plonger dans un bain chaud pour vous détendre et relaxer vos muscles, ou sortir vous balader à pied dans votre quartier. Cela devrait contribuer à éviter l’accumulation de toxines dans vos muscles, responsable des courbatures du lendemain.

Du soutien en renfort

Si vous êtes déjà affecté d’une blessure à la colonne vertébrale — ou si vous vous en infligez une lors d’une corvée — le port d’une ceinture de maintien vous aidera à poursuivre vos activités de jardinage sans aggraver votre condition.

Pour pousser plus loin
http://www.hc-sc.gc.ca/hl-vs/iyh-vsv/life-vie/garden-jardin-fra.php
http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=2009032636_des-conseils-pour-jardiner-sans-se-blesser
http://www.motionmatters.ca/mm_stayingwell/swgarden_f.cfm

Produits suggérés

  • Image_WEB_9218-19

    Support athlétique

    ,

    CONÇU POUR PRÉVENIR LES BLESSURES EN PROCURANT UN SOUTIEN CONSTANT ET CONFORTABLE LORS D’ACTIVITÉS D’INTENSITÉ MODÉRÉE

    La large ceinture du Support Athlétique prévient l’enroulement pendant que les sangles de l’entrejambe maintiennent le support athlétique en place.

    Caractéristiques :

    • Gousset doux et confortable
    • Large ceinture élastique (7,5 cm/ 3") prévenant l’enroulement
    • Sangles élastiques maintiennent le support athlétique bien en place
    • Fermetures adhésives de type Velcro® pour un ajustement facile
    • Couleur : blanc

    Indications :

    • Post chirurgical
    • Vasectomie
    • Tumeur testiculaire
    • Activités sportives (jogging, sports de raquette, sports de ballon, hockey, etc.)
    • Travaux lourds

    Ajustements :

    Enfilez le support athlétique et attachez les fermetures adhésives de type.  Ajustez pour un confort optimal.

    Fabriqué de :

    Ceinture et sangles : élastique.

    Gousset : tricot de polyester. Entretien :

    Lavez à la main à l’eau froide.  Séchez à plat.

  • Image_WEB_9641

    Ceinture du travailleur Prevention

    ,
    Conçu pour soutenir les muscles abdominaux et la région sacro-lombaire et pour favoriser une posture adéquate lors de manipulation d’objets lourds. La Ceinture du travailleur Prévention™ est recommandée pour diminuer les maux de dos associés à une entorse, à un « tour de reins » ou aux spasmes musculaires, ce support aide également aux problèmes de posture. Le port de la ceinture pour travailleurs PREVENTION™ n’empêche pas la contraction musculaire. Caractéristiques
    • N’empêche pas la contraction musculaire.
    • Bretelles amovibles permettant au travailleur de relâcher la ceinture sans l’enlever
    • Tiges souples pour un meilleur support
    • Soutien modéré
    • Ajustement facile
    • Couleur : noir
    Fabriquée de : 58% polyester, 30% élastique, 10% nylon, 2% spandex Indications
    • Prévention lors de manipulation d’objets lourds
    • Travailleur qui risque de se blesser au bas du dos durant les tâches à risques
     
  • Image_WEB_92822

    Ceinture de maintien Posture Plus

    ,
    Conçue pour améliorer la tension intra-abdominale et réduire la pression sur la colonne vertébrale. La ceinture de maintien Posture Plus™ relocalise plus adéquatement le centre de gravité et prévient les mouvements de cisaillement au niveau de la charnière lombo-sacrée. Ce support pour le dos solidifie le sacrum et la colonne lombaire et rend plus compact le contenu abdominal transformant le tout en un bloc plus résistant. Recommandée pour soutenir la région lombaire lors de soulever des objets ainsi que pour aider à soulager les lombalgies occasionnées par une mauvaise posture lors d’un travail assis de longue durée. Caractéristiques
    • Ceinture sacro-lombaire légère et confortable
    • Munie d’un coussinet de compression amovible
    • Soutient la colonne au niveau du sacrum et des lombaires et rend plus compacts les muscles abdominaux pour renforcer le centre du corps
    • N’empêche pas la contraction musculaire
    • Soutien léger
    • Ajustement facile
    • Fermetures adhésives de type Velcro®
    Fabriquée de : 60% polyester, 27% élastique et 13% nylon. Indications
    • Douleurs lombaires +/- chroniques
    • Discopathie
    • Correction/compensation posturale
    Pas de pad au sacrum si spondylose ou spondylolisthésis connue