Chaud ou froid ? Entre les deux, ma douleur élance !

Chaud ou froid ? Entre les deux, ma douleur élance !
juin 1, 2016 Yvon Robert

Vous êtes en proie à une douleur aussi vive qu’invalidante. Mais voilà, la clinique sans rendez-vous est fermée, les urgences sont bondées et vous patientez depuis plus d’une demi-heure sur la ligne d’attente d’Info-Santé. Tout ce que vous voulez, c’est de trouver une manière de vous soulager le plus rapidement possible, mais vous craignez d’empirer votre mal en optant pour la mauvaise solution.

Ou alors, peut-être souffrez-vous depuis déjà un certain temps de douleurs modérées – mais non moins incommodantes – ou de raideurs dans les muscles qui semblent interpeller tantôt la compresse chaude, tantôt la froide. Voici un petit guide qui devrait vous orienter vers le congélateur ou le micro-ondes.

QUELS SONT LES BIENFAITS DE LA THÉRAPIE PAR LA CHALEUR ?

La thérapie par la chaleur, ou thermothérapie, favorise le processus d’autorégénération. Elle a pour effets :

  • d’augmenter la circulation sanguine en dilatant les vaisseaux sanguins;
  • d’accroître l’activité cellulaire en favorisant le transport d’oxygène;
  • de détendre les muscles contractés en favorisant l’élimination des toxines;
  • d’améliorer l’élasticité des tissus;
  • d’atténuer la douleur.

QUELS SONT LES BIENFAITS DE LA THÉRAPIE PAR LE FROID ?

La thérapie par le froid, ou cryothérapie, provoque un choc thermique qui ralentit momentanément toute activité dans la zone où la glace est appliquée, notamment :

  • la conduction nerveuse (propriété anesthésiante);
  • la production des enzymes responsables de l’inflammation (propriété anti-inflammatoire);
  • la circulation sanguine;
  • le tonus musculaire.

ALORS, QUI DIT CHAUD, QUI DIT FROID ?

Optez pour la chaleur en cas de contractions musculaires, de douleurs articulaires, de courbatures, de spasmes et de crampes.

En revanche, évitez la chaleur si vous souffrez d’arthrite, de poussées de rhumatismes, d’infections ou d’inflammation locale.

Quelques moyens de se soigner par la chaleur :

  • Un bain chaud ou une douche
  • Une bouillotte
  • Une ceinture ou une compresse de gel chaude

Optez pour la glace en cas d’inflammation, de foulures, d’entorses, de déchirures, de contusions, d’enflure, d’ecchymoses et d’arthrose.

Par contre, la glace est à proscrire si vous présentez des plaies (vous risquez des lésions irréversibles), des troubles de la sensibilité, des troubles cardiaques ou une allergie au froid.

Quelques moyens de se soigner par le froid :

  • Un sac de pois congelés
  • Une compresse de gel réutilisable froide (à conserver au congélateur)

Produits suggérés