La bursite : quand la douleur siège dans l’amortisseur

La bursite : quand la douleur siège dans l’amortisseur
juin 1, 2016 Yvon Robert

Une bursite est une inflammation de ce qu’on appelle une «bourse séreuse». Les bourses séreuses sont des sortes de sacs malléables remplis de liquide qui se situent autour des articulations, entre les tendons et les os. Elles jouent le double rôle de coussin et de lubrifiant lorsque les tendons et les muscles se déplacent sur les os. Suite à un effort excessif, il arrive que les tendons épaississent ou se nouent, ce qui soumet les bourses à une friction qui peut entrainer une inflammation.

On retrouve les bourses séreuses aux niveaux des articulations des genoux, des coudes, des épaules et des poignets, qui peuvent toutes devenir le foyer d’une bursite. L’articulation la plus souvent touchée est l’épaule.

La bursite peut être aiguë ou chronique. La forme chronique est sporadique et chaque épisode peut durer de quelques semaines à quelques mois.

QU’EST-CE QUI PEUT CAUSER UNE BURSITE?

De manière générale, les différents facteurs susceptibles de provoquer ou de prédisposer à une bursite peuvent être regroupés en quatre causes principales :

UN TRAUMATISME OU UNE BLESSURE

Les bourses séreuses sont rarement touchées par les élongations musculaires. Cependant, une blessure qui résulte d’un impact direct (un coup, par exemple) et qui cause une contusion profonde peut s’accompagner d’une inflammation qui entrainera une douleur vive et une enflure. On parlera alors de bursite aigue, un trouble de courte durée qui se résorbera souvent sans traitement.

LE SURMENAGE

L’inflammation peut également provenir de microtraumatismes qui résultent d’un effort répétitif imposé à une articulation (comme lancer une balle) ou d’une pression continue sur la bourse elle-même (par exemple, un agenouillement). Certaines formes de bursites portent d’ailleurs le surnom du métier auquel elles sont associées : le genou des femmes de ménage, le coude du mineur, sans oublier le derrière du tailleur !

UN TROUBLE ARTHRITIQUE INFLAMMATOIRE

Certaines maladies, comme la polyarthrite rhumatoïde et la goutte, peuvent provoquer une bursite, souvent en raison de cristaux à base de calcium qui se forment dans les bourses séreuses, ce qui crée une friction, des déchirures et une inflammation.

UNE INFECTION

Un grand nombre de bactéries peuvent infecter les bourses et entrainer ce qu’on appelle une bursite septique. Les bourses à proximité de la surface de la peau sont plus susceptibles d’être affectées. Les personnes qui souffrent de diabète, d’alcoolisme et de certains troubles rénaux, qui prennent de la cortisone ou qui présentent des blessures sur la peau au-dessus d’une bourse sont les plus à risque de développer une bursite septique.

COMMENT PRÉVENIR UNE BURSITE?

Le seul moyen de prévenir la bursite chronique est de minimiser le stress mécanique que l’on fait subir aux articulations, ce qui permettra d’éviter les microtraumatismes en cause dans l’apparition du trouble. Les gestes répétitifs et les stations prolongées à genoux sont les principaux déclencheurs.

Par exemple, les ouvriers qui posent du tapis ou des carreaux aux planchers risquent de contracter la bursite du genou. De même, ceux qui travaillent régulièrement les bras surélevés, comme les peintres en bâtiment, risquent de contracter la bursite des épaules.

Pour épargner les genoux, il existe des genouillères ainsi que des supports siège-genou qui peuvent être portés de manière préventive lorsque le travail implique de demeurer longtemps accroupi ou agenouillé. Pour minimiser le risque de développer une bursite aux épaules, on peut voir à baisser les surfaces de travail ou alors à utiliser des plateformes d’élévation qui éviteront d’avoir à soulever les bras.

LES SYMPTÔMES DE LA BURSITE

Comme pour la plupart des troubles musculosquelettiques, le premier et principal symptôme de la bursite est la douleur. Cette douleur se manifeste dans la région de l’articulation touchée et est généralement aggravée par les mouvements inhabituels. Dans certains cas, particulièrement lorsque c’est l’épaule qui est touchée, on observera également une perte latitude dans le mouvement et une sensation de raideur.

Lorsqu’une inflammation touche les bourses à proximité de la surface de la peau, comme celles du genou et du coude, on verra apparaître une rougeur et une enflure. La peau peut également devenir très chaude. C’est signe de la présence de cristaux ou d’une infection bactérienne.

Il est important de noter qu’un grand nombre de maladies peuvent occasionner des douleurs articulaires. Le premier réflexe face à une articulation endolorie devrait donc être de consulter un médecin afin d’obtenir un diagnostic précis et un traitement approprié.

COMMENT SOIGNE-T-ON UNE BURSITE?

Les bursites épisodiques, soit celles qui sont provoquées par le surmenage et non par une bactérie, se traitent généralement assez bien en observant quelques simples recommandations.

METTRE L’ARTICULATION TOUCHÉE AU REPOS

Il est important de cesser toute activité susceptible de causer ou d’aggraver l’inflammation des bourses séreuses. On peut avoir recours à une attelle pour immobiliser l’articulation touchée.

SOULAGER LA DOULEUR ET RÉDUIRE L’INFLAMMATION

En phase de douleur aigue, l’application locale d’un sac de glace ou d’une compresse de gel froide aura pour double effet de soulager la douleur et de lutter contre l’inflammation. On pourra également avoir recours à des médicaments analgésiques ou anti-inflammatoires.

Si ces traitements ne sont pas efficaces, l’injection de corticostéroïdes directement dans la bourse peut constituer une option. Les corticostéroïdes sont des anti-inflammatoires puissants qui réduisent l’inflammation, mais leur action est temporaire. En outre, ils peuvent causer des effets secondaires, comme une réaction aiguë, une infection et des saignements. Si les injections ne sont pas efficaces, on peut avoir recours aux comprimées de corticostéroïdes, mais le risque d’effets secondaires est encore plus sévère.

PRATIQUER DES EXERCICES DE RÉADAPTATION

Lors de la convalescence, effectuer des exercices de réadaptation vous aidera à retrouver toute votre amplitude de mouvement et à prévenir toute raideur. Pour obtenir un programme d’exercices, consultez un médecin ou un physiothérapeute. D’autres formes de traitements, comme les ultrasons, pourraient également vous être prescrits.

La plupart des patients traités pour une bursite se rétablissent complètement et sont en mesure de reprendre leur travail et leurs activités quotidiennes sans restrictions.

SOURCES

Produits suggérés

  • Image_WEB_395

    Compresse ultra confort Gel-Pak™ chaude et froide – Cou et épaules

    CONÇU POUR SOULAGER LES DOULEURS DU COU ET DES ÉPAULES Cette compresse thermothérapeutique peut être utilisée chaude ou froide.  Elle est recouverte d’une pochette lavable pour protéger la peau contre tout contact direct avec la compresse et pour retenir l’eau permettant ainsi un traitement par la chaleur humide.  Lorsque placée sur le cou et les épaules, la compresse permet une action ciblée.  Sa forme allongée et son attache Velcro® permettent à la compresse de bien rester en place. La formule unique de gel assure la souplesse permanente de la compresse. Lorsque froide, elle permet de soulager efficacement les brûlures superficielles, les entorses ou bien les inflammations. Lorsque chaude, elle apaise la douleur due aux crampes, à la fièvre ou les maux attribuables à la tension et au surmenage. Conservez au congélateur pour usage froid. Réchauffez au micro-ondes pour usage chaud. Caractéristiques :
    • Action ciblée sur le cou et les épaules
    • Formule unique de gel assurant la souplesse permanente de la compresse
    • Compresse réutilisable
    • Attache en Velcro® pour maintenir en place la compresse
    • Pochette lavable à la machine incluse
    • Non-toxique
    Thérapie par le chaud  Recommandée pour atténuer la douleur due aux contractions musculaires, aux articulations, aux courbatures, aux spasmes et aux crampes. Améliore l’élasticité des tissus, incluant les muscles et tissus conjonctifs. Préparation : 1 minute au micro-ondes Application : 12 minutes MINIMUM à 15 minutes MAXIMUM Thérapie par le froid  Recommandée dans le traitement d’inflammations, d’entorses, de déchirures, de contusions, d’enflures et d’arthrose. Préparation : 2 heures au congélateur Application : 20 minutes
  • Image_WEB_2018

    Support ajustable pour genou

    ,
    Conçu pour stabiliser les articulations et protéger la rotule. Le support ajustable pour genou fournit un support confortable aux muscles et aux ligaments affaiblis du genou suite à une entorse ou autres blessures impliquant le genou. Le néoprène retient la chaleur corporelle, augmentant ainsi la circulation sanguine et aidant à assouplir les muscles. Il est recommandé dans le traitement des blessures sportives telles foulure, entorse, etc… Caractéristiques
    • Tension ajustable grâce aux attaches de type Velcro®
    • Demeure efficace, même mouillé
    • Retient la chaleur corporelle et assouplit les muscles
    • Néoprène avec nylon brossé et ratine à l’intérieur
    • Ajustement facile
    • Couleur : noir
    Fabriqué : de néoprène recouvert de nylon brossé avec intérieur en ratine. Indications
    • Foulure, entorse, élongation, surmenage musculaire
    • Pratique sportive: sports de raquette, sports de ballon, jogging, vélo
    • Marche
    • Travaux lourds